top of page

Procès requis vingt ans après le crash de Charm el-Cheikh : l'ex-patron de Flash Airlines visé pour homicides involontaires



Le parquet de Paris a requis un procès en France pour l'ancien patron de la compagnie égyptienne Flash Airlines, Mohamed Nour, vingt ans après le crash de Charm el-Cheikh en 2004 qui a coûté la vie à 148 personnes, dont 135 Français. L'accusation porte sur des manquements, calculs approximatifs, et analyses sommaires des pilotes, considérés comme la cause directe du drame. Bien que Flash Airlines et les pilotes ne puissent être pénalement responsables, Mohamed Nour est mis en examen pour homicides involontaires en tant que représentant légal de la compagnie. La décision sur la tenue d'un procès appartient désormais aux juges d'instruction.

bottom of page