top of page

Préparatifs et perturbations anticipées lors du passage de la flamme olympique en Corse


Le mardi 14 mai, la Corse se prépare à accueillir la flamme olympique, une étape cruciale de son voyage qui débuta le 8 mai à Marseille. Sous la conduite de Charles Orlanducci, une figure bien connue du football corse, la flamme sera portée par une équipe de 99 relayeurs à travers l'île, parcourant un itinéraire qui débutera à Ajaccio et aboutira à Bastia en fin d'après-midi.


Cependant, cette célébration sportive d'envergure s'accompagne de préoccupations logistiques majeures. Les préparatifs en vue du passage de la flamme olympique ont déjà entraîné des perturbations notables dans la circulation et le stationnement, tant à Ajaccio qu'à Bastia. À Ajaccio, dès le lundi précédant l'événement, un millier de places de stationnement ont été neutralisées, et des itinéraires de déviation ont été mis en place pour faciliter la circulation alors que certains axes seront fermés dès les premières heures du matin. À Bastia, des mesures similaires sont prises, avec 400 places de stationnement désactivées dès le lundi. Les routes empruntées par la flamme seront temporairement fermées à la circulation, ce qui nécessitera une réorganisation du trafic.


Les préoccupations vont au-delà de la simple logistique routière. Les écoles primaires et secondaires, conscientes des perturbations attendues, ont décidé de fermer leurs portes plus tôt que d'habitude, assurant ainsi la sécurité des élèves et permettant à leurs familles de s'adapter aux changements dans la circulation.


Malgré ces défis, la Corse est enthousiaste à l'idée d'accueillir la flamme olympique, symbole universel de paix et d'unité à travers le sport. Les citoyens corses, tout en s'adaptant aux perturbations temporaires, expriment leur fierté de participer à cet événement historique, renforçant ainsi les liens entre la Corse et le mouvement olympique mondial.

Comments


bottom of page