top of page

PORTO-VECCHIO : TRAVAUX IMMINENTS À LA STATION D'ÉPURATION DE CAPU DI PADULA



La station d'épuration de Capu di Padula à Porto-Vecchio, jugée "vétuste et obsolète," nécessite des travaux immédiats de 1,3 million d'euros, financés à 80 % par l'État. Ces améliorations visent à résoudre les problèmes environnementaux liés aux rejets d'eaux usées dans le Stabiacciu. Malgré ces travaux, une nouvelle station à long terme est envisagée au nord de Porto-Vecchio, dépendant des résultats d'un schéma directeur prévu pour l'été 2024. Parallèlement, d'autres stations de la commune seront également rénovées pour anticiper la croissance démographique.

bottom of page