top of page

MANQUE DE TRANSPARENCE DANS LA REPRiSE DES MAGASINS CASINO DE CORSE : LE SYNDICAT DES TRAVAILLEURS CORSES EXIGE DES GARANTIES



Réunis à Corte ce mercredi 6 mars, les délégués du syndicat des travailleurs corses (STC) ont vivement critiqué le manque de transparence de la direction du groupe Codim 2, propriétaire des magasins Casino de Corse, concernant d'éventuels repreneurs. Malgré quatre offres sur la table, l'identité des potentiels repreneurs reste secrète, suscitant l'inquiétude du syndicat quant à l'avenir des 1 300 salariés et de l'économie locale. Le STC réclame une rencontre avec Philippe Palazzi, futur directeur général de Casino France, pour obtenir des garanties sur le maintien des acquis sociaux après la reprise. La décision sur le choix des repreneurs sera prise à Saint-Étienne vers la mi-avril, laissant le groupe corse avec un avis consultatif et aucun pouvoir de décision.

Comments


bottom of page