top of page

Les nationalistes corses divisés pour les législatives anticipées de 2024


Les appels à l'union de Femu a Corsica et Core in Fronte en vue des élections législatives anticipées n'ont pas abouti à une stratégie commune. Les nationalistes corses présenteront donc plusieurs candidats par circonscription le 30 juin prochain. Un pacte de non-agression a été discuté concernant les députés sortants, Michel Castellani, Jean-Félix Acquaviva, et Paul-André Colombani, mais l'union reste fragile. Core in Fronte envisage de présenter des candidats dans les quatre circonscriptions, tandis que Nazione, refusant une candidature commune, débat encore de sa stratégie. La situation pourrait encore évoluer dans les prochains jours.

Comments


bottom of page