top of page

Le yoga est-il vraiment bénéfique contre l’insuffisance cardiaque ?


Les patients atteints d'insuffisance cardiaque qui pratiquent le yoga voient leur cœur se renforcer et peuvent mener une vie plus active. Le combo « médicaments et yoga » semble être une approche gagnante.



Le yoga, axé sur la respiration, la méditation et la relaxation, est associé à une amélioration des symptômes chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque, selon une recherche présentée au Heart Failure congress 2024 de la Société européenne de cardiologie (ESC).

L’insuffisance cardiaque se caractérise par une pompe cardiaque inefficace, entraînant un débit sanguin insuffisant pour répondre aux besoins de l’organisme. Cette maladie fréquente, affectant jusqu’à 10% des personnes de plus de 75 ans en France, peut être très handicapante et nécessite parfois des hospitalisations.


Des améliorations visibles à l’échocardiographie


Une étude récente en Inde a évalué les effets du yoga sur 85 patients ayant subi une intervention cardiaque. Ceux-ci ont été divisés en deux groupes : l’un pratiquant le yoga en complément de leurs médicaments, l’autre seulement les médicaments. Les instructeurs ont enseigné des techniques de pranayama, de méditation et de relaxation, avec un suivi régulier.

Les évaluations des chercheurs à six mois et un an ont montré des améliorations significatives dans le groupe pratiquant le yoga : meilleure fonction cardiaque, pression artérielle et capacité physique améliorées. « Les patients pratiquant le yoga se sentaient mieux et avaient des cœurs plus forts que ceux prenant uniquement des médicaments », a expliqué le Dr Ajit Singh.


Une combinaison bénéfique : médicaments et yoga


Les bénéfices à court terme du yoga pour les patients atteints d’insuffisance cardiaque sont déjà bien documentés. Le yoga aide à renforcer les muscles inspiratoires, améliorant ainsi la capacité fonctionnelle et la qualité de vie. Il a également un effet positif sur les marqueurs inflammatoires, contribuant à une meilleure gestion de l’insuffisance cardiaque.

En conclusion, le yoga, en complément des médicaments, semble offrir une approche efficace pour améliorer la vie des patients souffrant d’insuffisance cardiaque, bien que les patients sévèrement atteints doivent consulter leur médecin avant de commencer cette pratique.

Comments


bottom of page