top of page

INTERPELLATIONS ANTITERRORISTES EN HAUTE-CORSE : UNE PERSONNE RELÂCHÉE, L'AUTRE MAINTENUE EN GARDE À VUE



Le 26 mars, deux individus ont été appréhendés en Haute-Corse dans des enquêtes distinctes du pôle antiterroriste à Paris. Une garde à vue a été levée mercredi soir pour l'un des suspects, tandis que Stéphane Ori, militant de Core in Fronte, est toujours détenu. Il est soupçonné d'avoir participé à une conférence de presse clandestine organisée par le groupe armé "FLNC Magjhu 21" en mai 2021. Ce groupe avait annoncé son retour sur la scène politique corse après une longue période d'inactivité du FLNC. Environ une centaine de personnes ont manifesté leur soutien à Stéphane Ori devant le commissariat de Bastia.

Comments


bottom of page