top of page

GRÈVE DES ENSEIGNANTS EN CORSE : FAIBLE PARTICIPATION MALGRÉ LES PRÉOCCUPATIONS



La grève des enseignants du jeudi 1er février, appelée par plusieurs organisations syndicales, a rencontré une faible participation en Corse. Les revendications liées aux conditions de travail, aux réformes rapides et à la défiance envers la ministre de l'Éducation, Amélie Oudéa-Castéra, n'ont mobilisé que 19,53 % des enseignants du premier degré et 11,74 % du second degré sur l'île. Ces chiffres sont en dessous de la moyenne nationale. L'intersyndicale CGT, FO, FSU, STC a organisé des rassemblements à Ajaccio et Bastia, permettant aux enseignants de faire entendre leurs préoccupations malgré la faible participation.

bottom of page