top of page

GILLES SIMEONI RÉFUTE CATÉGORIQUEMENT LES ACCUSATIONS DU CANARD ENCHAÎNÉ À L'ASSEMBLÉE DE CORSE



Après les accusations du Canard enchaîné sur ses liens supposés avec la bande criminelle du Petit Bar, Gilles Simeoni, le patron de la Collectivité de Corse, réfute énergiquement les allégations dans l'hémicycle territorial. L'article satirique, basé sur un rapport de la chambre régionale des comptes, met en lumière des questions entourant l'acquisition d'un terrain à Cavallo par la CdC. Simeoni dément point par point, soulignant l'absence de fragilités juridiques et mettant en garde contre toute tentative de déstabilisation visant l'autorité politique de l'île.

bottom of page