top of page

Fraude électorale lors des municipales 2020 à Bastia : Fabienne Giovannini condamnée à un an d'inéligibilité


Hier, Fabienne Giovannini, ancienne présidente de l'office public de l'habitat de Corse, a été condamnée par le tribunal de Bastia à un an d'inéligibilité et à une amende de 2 000 euros, dont 1 500 euros avec sursis. Elle a été reconnue coupable de tentative d'atteinte à la sincérité du scrutin des élections municipales de Bastia en 2020. L'affaire portait sur des courriers envoyés aux locataires des logements sociaux vantant les mérites des rénovations HLM durant la campagne électorale, signés par Fabienne Giovannini, proche du parti Femu a Corsica et du candidat Gilles Simeoni. Le tribunal n'a pas suivi entièrement les réquisitions du ministère public, qui avait demandé trois ans d'inéligibilité. Fabienne Giovannini n'a pas encore décidé si elle fera appel de cette décision.

4o

コメント


bottom of page