top of page

EXEMPTION PARTIELLE AUX OBLIGATIONS DE JACHÈRES DANS L'AGRICULTURE



La Commission européenne a adopté le 13 février une exemption partielle aux obligations de jachères pour l'année 2024, une demande clé des récentes manifestations agricoles. Les agriculteurs devront désormais consacrer au moins 4% des terres arables à des cultures intermédiaires ou fixatrices d'azote, au lieu de laisser des jachères et des surfaces non-productives.

Cette mesure, valable uniquement pour cette année, vise à limiter les pertes de revenus des agriculteurs tout en assurant certains avantages environnementaux, selon la Commission européenne. La jachère, une méthode traditionnelle de régénération des sols, avait été introduite dans la Politique agricole commune en 1992 pour lutter contre la surproduction, mais avait été suspendue en 2023 pour augmenter la production en réponse aux perturbations de l'offre céréalière en raison du conflit en Ukraine.

bottom of page