top of page

Du 10 mai au 2 nov. | Biennale d'art contemporain, De Renava | Bonifacio

Cette deuxième édition de la Biennale, avec un peu moins de vingt artistes invités, raconte la nostalgie des paradis perdus, l’émancipation de la pensée, la lente conquête de la liberté et le caractère cyclique de la construction d’un idéal qui porte déjà en lui les graines de sa destruction. Elle incarne à la fois dans son titre en palindrome - Roma Amor - comme dans son expérience de visite - un parcours réversible, réalisable dans les deux sens - cette ambivalence de l’Histoire alliant destruction et création.



Le principe ? Un parcours dans la Haute-Ville pour découvrir les œuvres d’art contemporain de 13 artistes de renommée internationale.



Son + ? Une exposition dans des lieux patrimoniaux hautement symboliques qui n’avaient pour certains, pas été ouverts ou accessibles au grand public depuis très longtemps et qui redeviendront privés après la biennale.


Les lieux investis ?


Caserne française


Cisterna


Agora


Chapelle Saint-Barthémémy


Impluvium


Les œuvres ? La Biennale propose essentiellement des installations d’art vidéo et des expérimentations liées aux nouvelles technologies.


L’esprit ? Contrairement aux idées reçues, l’art contemporain n’est pas une discipline accessible uniquement aux initiés.  L’équipe De Renava a à cœur de faire profiter le grand public de ces œuvres majeures. Et notamment le public corse, à travers la programmation mensuelle d’artistes insulaires pendant la durée de l’exposition.





Comments


bottom of page