top of page

COMMANDO ERIGNAC : ALAIN FERRANDI BIENTÔT PLACÉ SOUS BRACELET ÉLECTRONIQUE ?



Alain Ferrandi, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour l'assassinat du préfet Erignac, a formulé une demande de placement sous bracelet électronique, similaire à celle de Pierre Alessandri. Actuellement en régime de semi-liberté probatoire depuis mars 2023, la décision concernant la demande d'Alain Ferrandi sera rendue le 2 février. S'il obtient gain de cause, il pourrait ne plus être contraint de passer chaque nuit en prison. La mesure de semi-liberté, qui le conduit à travailler sur une exploitation agricole en journée, pourrait évoluer vers une détention à domicile sous surveillance électronique, en vue d'une éventuelle libération conditionnelle. Les interdictions actuelles, telles que l'interdiction de contact avec les membres du "commando Erignac" et les restrictions géographiques, resteraient en vigueur en cas d'acceptation de la demande.


bottom of page