top of page

ANTO SIMONI REMIS EN LIBERTÉ SOUS CONTRÔLE JUDICIAIRE AVEC INTERDICTION DE RENTRER EN CORSE



Anto Simoni, militant nationaliste incarcéré depuis sa mise en examen le 7 février dans le cadre d'une enquête sur un attentat en Corse, a été remis en liberté ce mercredi 21 février. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris a statué en faveur de sa libération, mais il reste sous contrôle judiciaire avec interdiction de rentrer en Corse. Simoni avait été interpellé à Bastia le 30 janvier dans le cadre d'une enquête du parquet national antiterroriste. Sa libération survient après celle de Nicolas Pinzuti, également interpellé dans la même affaire mais laissé en liberté sous contrôle judiciaire. Cette décision a suscité des rassemblements de soutien à Bastia, organisés par le parti indépendantiste Nazione. La remise en liberté de Simoni intervient alors qu'une manifestation est prévue le 2 mars à Bastia, appelant à une "solution politique à l'Etat".


Comments


bottom of page