top of page

AFFAIRE DE FRAUDE FISCALE EN CORSE : DEUX ANS DE PRISON REQUIS ET AMENDE DE 300 000 EUROS



Louise Bolufer, procureur, demande deux ans de prison, dont un an avec sursis probatoire, et une amende de 300 000 euros pour un cas de fraude fiscale en Corse, qualifié de "l'un des plus gros dossiers" par la procureur. Mathieu Verdier, promoteur immobilier bastiais de 60 ans, est accusé d'avoir fraudé l'administration fiscale pour un montant estimé à environ 1,5 million d'euros entre 2010 et 2019. La confiscation des biens saisis, évalués à environ 1,3 million d'euros, est également requise. Le jugement est attendu le 10 avril.

Comentarios


bottom of page