top of page

Adoption à l'Assemblée nationale d'un projet de loi contre l'habitat dégradé malgré des abstentions de RN et LFI



La nuit dernière, l'Assemblée nationale a voté en faveur d'un projet de loi visant à lutter contre l'habitat dégradé, malgré les abstentions du Rassemblement National (RN) et de La France Insoumise (LFI). Le texte, qui doit encore être examiné par le Sénat, propose de nouveaux outils pour lutter contre les "marchands de sommeil" et soutenir les copropriétés en difficulté. Le vote a eu lieu sans la présence d'un ministre exclusivement dédié au logement, ce qui a été critiqué par l'opposition. Le projet de loi prévoit des mesures telles qu'une procédure d'expropriation des propriétaires de logements en péril, des sanctions pénales renforcées contre les marchands de sommeil, et une obligation d'information pour les syndics de copropriété sur les procédures contre l'habitat indigne. Malgré des débats parfois tendus, le texte a été salué comme une avancée, bien que certains estiment qu'il ne résout pas de manière exhaustive la crise du logement en France.

bottom of page